L’Ecogolf au temps du confinement - Bulletin N°10

L'equipe de l'écogolf

Chers(es) membres, chers(es) amis (es), Comme évoqué dans le dernier bulletin, les travaux ont commencé lundi 16/11 avec la préparation des différents chantiers destinés à reconditionner les cheminements. Exemple : les photos 1 & 2 prises depuis le départ jaune du 12 où il nous a paru intéressant d’arranger le cheminement piéton qui mène au green (photo 2). Je vais essayer de vous faire vivre les journées qui vont suivre au travers de ce récit… Mardi matin, l’équipe des bénévoles bien organisée autour du chef de chantier François avait rendez-vous dès 8h30 pour le briefing de la journée. « Lucien tu prends la pelle 5T et tu attaques les 150T de concassé (photo 3). Jean Alain tu prends le dumper et tu commences le regarnissage des cheminements (photo 4), de mon côté je prends la petite pelle et je te suis pour bien le répartir. Il est 18h lorsque les engins rentrent. Bon les gars on a fait du bon boulot, la descente du 2, du 9, le départ du cheminement du 16…par contre il nous reste les ¾ du 12 à faire. Rendez-vous demain 8h30. » Mercredi matin, l’équipe au complet renforcée par Christian, Jérôme et Jean Louis est sur le pont pour le briefing. « Vu les prévisions météo de fin de semaine, nous devons essayer de terminer le chantier et on est à la bourre les gars », s’exprime François. « Lucien tu restes sur ton site pour continuer d’alimenter (photo 5) Jean Alain qui doit terminer le garnissage du 12. Jérôme tu prends le workman, tu fais le plein de concassé et tu me suis (photo 8). De mon côté je prends la niveleuse pour égaliser et aplanir les surfaces (photo 6), Christian tu prends le cylindre et tu attaques le lissage (photo 7), Jean Louis et Jean Jacques équipez-vous d’un râteau et d’une pelle pour faire les petites finitions (photo 9). Des questions… » Et voilà l’équipe qui se met en marche pour une longue journée de labeur où rien n’a été laissé au hasard. Il est vrai qu’avec une telle logistique on pourrait croire qu’il s’agit d’une véritable entreprise de TP…Il suffit de voir le dumper (photo 4) que conduit Jean Alain…un monstre capable de porter 6T de matériaux… et la pelle de 5T (photo 5) juchée sur le tas, pilotée par Lucien. Ainsi que la niveleuse et le cylindre qui n’est autre qu’un rouleau compresseur. Pendant la pose pique-nique, débriefing : « Les gars bonne nouvelle, nous avons rattrapé notre retard…et nous sommes en avance sur le programme. En début d’après-midi on termine le 12, puis on file faire la descente vers le 6 qui est passablement dégradée. Jean Alain a raison, on va également profiter du matériel pour nettoyer la carrière des jardiniers… !!!…cela fera plus propre et on gagnera des places de parking…ok… ? » (On a évacué 25T de gravats…) Allez go et les voilà repartis pour boucler la journée. Ainsi s’achève la corvée des cheminements dont voilà le résultat (photos 10, 11, 12, 13) qui se termine bien sûr par la photo de famille où il manque Michel. Le chantier en quelques chiffres : 87 heures effectuées par l’équipe ; coût estimé si nous l’avions sous-traité 31 K€… Je vous laisse apprécier la valeur ajoutée de cette corvée. Merci encore à toute l’équipe pour son implication, avec une mention particulière pour François et Lucien…qui n’ont rien perdu de leur dextérité. Jeudi rendez-vous avec l’entreprise Bardies pour terminer la campagne du brise roche, autre chantier important pour améliorer les conditions de travail de nos jardiniers, sans oublier le confort de jeu. Dans l’attente de vous retrouver, je puis vous assurer d’une chose, quand vous reviendrez, vous découvrirez d’autres changements…soyez patients. Je vous donne rendez-vous dans mon prochain bulletin. Jean Alain