L’Ecogolf au temps du confinement - Bulletin N°6

L'equipe de l'écogolf

Chers Membres, Chères Amies, Chers Amis, Le début d’un déconfinement progressif se dessine. Cette échéance crée une perspective de reprise de l’activité dans des conditions que la Fédération Française de Golf fait valoir auprès des autorités pour une réouverture des parcours à compter du 12 mai. Pour l’heure, rien n’est acquis mais gardons espoir. Après la fermeture imposée depuis le samedi 14 mars, la grande majorité des clubs français sont concernés par ce nouveau défi qui se présente : réussir le mieux possible la réouverture, notamment en termes de sécurité sanitaire, que chaque club devra offrir aux joueurs et au personnel. Si dans les précédents bulletins nous avons essentiellement évoqué le parcours, aujourd’hui, je souhaiterais aborder une question (que peut-être certains d’entre vous se posent) et vous parler des cotisations pendant la période du confinement. Je vous donnerai également des nouvelles concernant le restaurant et des mesures que Marisol va prendre pour répondre au cahier des charges imposé par les autorités. GOLFS FERMÉS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES COTISATIONS ? Tout d’abord quelques mots sur l’impact du confinement sur notre trésorerie. Comme évoqué dans les précédents bulletins, nos jardiniers sont à pied d’œuvre depuis le début de la crise, ce qui représente pour nous un effort de trésorerie de 19 700 euros. Le personnel d’accueil quant à lui est en chômage partiel. J’estime à ce jour que notre préjudice en recettes extérieures sera de 30 000 euros à minima, si la reprise est effective le 12 mai. Nos seules ressources actuelles sont donc les cotisations. Or, la question qui peut se poser au regard de la crise que nous traversons est l’éventuel remboursement correspondant aux 2 mois de fermeture du club. Cette question m’inspire une double remarque : 1) Il faut regarder l’abonnement comme un engagement sur une longue durée (1 an) et non l’associer à un coût mensuel, car il permet à chacun de jouer autant de fois qu'il le souhaite à un tarif préférentiel par rapport au tarif green fee. 2) Nous pratiquons un sport d’extérieur qui est assujetti bien souvent aux aléas de la météo, qui peut impacter notre accès au parcours nous le savons bien, sans pour autant donner droit à une compensation… Pour étayer mes propos je vous engage à cliquer sur le lien ci-dessous. Vous découvrirez les explications de François Illouz qui a exercé de hautes responsabilités à la FFG. Il est avocat, notamment spécialisé en droit du sport. Il aborde des considérations d’ordre juridique (le contrat qui lie le membre à son club et l’impact d’un cas de force majeure comme la crise du Covid-19) et économique (les emplois) tout en replaçant ces notions dans un cadre spécifique qui est celui de la nécessité de montrer son attachement à son club et au golf. Et donc de soutenir les deux ! www.golfplanete.com/actualites/golfs-fermes-quelles-consequences-sur-les-cotisations-la-reponse-de-francois-illouz/ J’ai souhaité évoquer avec vous ce sujet qui n’a aucune raison d’être tabou, afin que vous puissiez tous prendre la mesure des conséquences économiques pour notre association. RESTAURANT DU GOLF : BONS CADEAUX ET « DRIVE » Pour Marisol Pires, après 2 mois d’activité encourageante, le Covid 19 est venu perturber les premiers bons résultats. Nous avons pu découvrir et apprécier l’énergie débordante qu’elle a su déployer dès son arrivée. Elle a d’ores et déjà pris des dispositions pour vous accueillir au mieux dès que cela sera possible. Elle a également mis en place une boutique en ligne avec des chèques cadeaux (une aide pour sa trésorerie) . Je vous transmets le lien de son site internet ou vous trouverez tous les détails : www.restaurantlesterrassesdugolf.com/ Pour terminer, permettez-moi de la citer : « Un grand merci pour votre soutien et prenez soin de vous. Marisol ». Dernier mot sur la reprise, je devrais connaitre dans la semaine, les mesures que l’on devra appliquer. ` Il y aura des contraintes qui vont perturber nos habitudes et notre routine…Il faudra faire avec et je compte sur vous pour bien respecter les futures règles et nous aider à réguler la mise en route, pour le confort et l’intérêt de tous. A bientôt pour le prochain bulletin qui je l’espère me permettra de vous annoncer de bonnes nouvelles avec une date précise de réouverture de notre golf.